top of page

BIOGRAPHIE 

Petite, je parle bien avant de marcher. Et pour parler, je parle. Trop. Ça fatigue gentiment mes proches et amuse beaucoup le docteur. 

A quatre ans, je découvre la force et la beauté du mouvement grâce à Geneviève Choukroun, ancienne interprète de la compagnie Carolyn Carlson. 

En 2008, après plusieurs années durant lesquelles se mêlent pratiques de la danse (classique, modern jazz, hip hop, contemporain), du chant, du piano et du violon, je débute le théâtre. Je rejoins en 2010 l'Exchange Theater Compagny à Londres. J'en profite pour me nourrir de cette ville, si vivante, si spontanée. 

2012, retour en France, arrivée à Paris. En parallèle avec des études universitaires en Sciences du langage puis Etudes Culturelles, je rejoins l'école de théâtre de Béatrice Brout. Je travaille durant 2 ans avec divers intervenants tels que Philippe Lelièvre, Sorën Prévot et Michaël Beaufrère. 

Depuis, je tends à développer une expérience approfondie de tous les aspects de la performance artistique en multipliant collaborations et expérimentations : "Le Songe d'Angoisse" de Fernanda Papa de Boer à l'Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts, Doing by Doing de Rachel Rosenthal dirigé par Natalie Broizat, Laban Movement Analysis dirigé par Nathalie Broizat et Sarah Teper, "AllOne" création pluridisciplinaire (théâtre, danse, vidéo - écriture et m.e.s Lili Fevre) au Théâtre El Duende (reprise en septembre 2018 au Festival de Villerville, partenaire du Jeune Théâtre National), création d'une performance Queer "Silence = ..." avec Aurélie Van Den Daele et Alexandre Le Nours...

Également en 2018, deux projets importants dans mon parcours artistique : "Qui suis-je ?" (écriture et m.e.s Jacky Katu), duo vibrant qui aborde le sujet de la transidentité et mon premier seule en scène "L"Exception" (d'après "Refus de témoigner" de Ruth Klüger, adaptation de Jacky Katu), mêlant texte brut et travail du corps abimé ; deux créations du Festival d'Avignon OFF 2018. Le premier a été repris en novembre 2018 au Festival international de théâtre de Jezkazgan au Kazakhstan, le second a été programmé au Théâtre de la Contrescarpe (Théâtres parisiens associés) de janvier à décembre 2019. "L'Exception" trouve aujourd'hui écho auprès des établissements scolaires. Sans doute l'âge de Ruth Klüger, déportée à 11 ans, fournit-il aux élèves un prisme au travers duquel ils peuvent mieux aborder cette partie de l'Histoire. L'enfant-adolescente chuchote, crie, exorcise ses émotions, en même temps qu'elle observe, réfléchit, espère... et livre ainsi plus qu'un seul témoignage de résilience.

De février à avril 2019, je participe à la formation "De la page à la scène" dirigée par François Rancillac au Théâtre de l'Aquarium (Cartoucherie) et au CFPTS (Centre de formation professionnelle aux techniques du spectacle). En octobre 2019 je prends mes premiers cours de flamenco, le mois suivant je commence la formation "Identité artistique et expression vocale" de Frédéric Faye (Philippe Jaroussky, Etienne Daho, Emmanuelle Seigner, Miou-Miou...). 

En mars 2020, j'intègre la compagnie de théâtre physique Du bout du cœur dirigée par Marion Gallet pour le projet "Solitude(s) ou la liberté du singe". En octobre 2020, je participe au projet chorégraphique "Karnaval"de Mathilde Rance dans le cadre du festival Frasq au Générateur.

En février 2021, j'intègre la compagnie Ibikeur pour le projet "Ce monde pourra-t-il changer un jour ?" (écriture et m.e.s Lucas Andrieu), seule en scène qui aborde le sujet de la mémoire transgénérationnelle, création du Festival d'Avignon OFF 2021. En tournée durant l'année 2021/2022, le spectacle s'est joué à Paris, au Théâtre de la Contrescarpe, en mai-juin avant de repartir pour le Festival d'Avignon OFF 2022 à l'Espace Alya.

Parallèlement, je travaille à la création d'un spectacle jeune - et tout - public avec Geneviève Bartoli, marionnettiste et art-thérapeute, "Youpi l'Esprit !" ; spectacle où il est question qu’une adulte propose à l’Enfant un espace d’expression et de dialogue pour transmuer ses émotions, se créer des alliés et faire face aux épreuves et injustices de la vie. La première lecture s'est faite en juillet 2022 au Festival d'Avignon OFF. 

Ce premier projet commun donne par ailleurs un nouveau souffle à L'Almandin... compagnie de théâtre et d'art pluridisciplinaire.

cv 

pressE 

Ce monde pourra-t-il changer un jour ?

L'Exception

bottom of page